« Glazed Magazine : Du papier glacé pour votre écran... »


Interview Lee Curt - Parkour & Freerun

Lee Curt - Salto costal

Présentation rapide, d'où tu viens, activités annexes au Parkour.

Moi c'est Lee, traceur originaire de la Guadeloupe et à Bordeaux depuis 3 ans maintenant. En dehors du Parkour, je me passionne pour le graphisme et l'infographisme. Je bosse aussi, mais bon ça c'est un peu moins passionnant !

Comment as-tu découvert la discipline ?

Comme beaucoup grâce au film Yamakasi en 2001, j'ai découvert la pratique sous son angle « spectaculaire », mais je ne me suis pas lancé dans ce sport immédiatement.

Quel a été l'évènement déclencheur qui t'as poussé à chausser tes baskets et aller tracer ?

Entre 2001 et 2004 (année où j'ai démarré), les vidéos de pratiquants fleurissaient partout sur le net, et j'ai commencé à voir des choses qui allait au-delà de ce que je pensais physiquement possible. Quand j'ai vu ces groupes, et surtout les anglais, faire des mouvements incroyables, j'ai appelé les potes, et on a mis nos chaussures !

Plutôt Parkour ou Freerun ?

Plutôt fun tout simplement. Il y a longtemps que j'ai abandonné cette dissociation entre parkour et freerun. Maintenant il y a des mecs qui placent des mouvements de break, d'arts martiaux, de gym, de capoeira et j'en passe, alors on ne peut pas avoir une classification d'autant de styles en deux mots si réducteurs. Il faut s'approprier le spot et se faire plaisir avant tout.

Lee Curt - Wallflip

Membre d'une asso ou indépendant ?

Je suis aux cotés de tous ceux qui bougent et auprès de qui je peux apprendre. Je trace parfois seul, mais je ne suis pas « indépendant ». Tout ce que je sais, je l'ai appris en évoluant avec les autres.

Tes lieux d'entraînements favoris ?

Sur Bordeaux, le campus universitaire, Mériadeck et les quais. Il y a aussi pas mal de petits spots isolés et bien cachés dans cette ville : c'est l'idéal pour se défaire des habitudes qu'on prend en s'entrainant tout le temps aux même endroits. Mais ma préférence reste la Guadeloupe et tous les spots ou le bitume m'a abîmé à mes débuts !

D'autres lieux, spots à voir dans ta ville ?

Il faut les trouver…

Qui aimerais-tu rencontrer si tu en avais l'occasion ?

Personne en particulier, je ne suis pas du genre à avoir des idoles, être fan etc. J'aime juste rencontrer des gens sympas, bon dans ce qu'ils font, et surtout surprenants.

Un endroit où tu aimerais te rendre ?

Europe de l'est, Allemagne et Russie surtout! Je trouve que les spots sont à l'image des traceurs de là-bas : Crrrazzy! Des endroits bien chauds, pour les têtes brulées! Ça colle bien à mon état d'esprit et à l'image que j'aime de la pratique.

Tu bosses quel(s) mouvement(s) en ce moment ?

Je suis dans une phase ou je bosse tout! Je veux maîtriser à 100% tout ce que je sais avant d'essayer de nouveaux mouvements. C'est un sport où il ne faut pas trop s'éparpiller selon moi lors de l'apprentissage, et comme on a jamais fini d'apprendre!

Un message à faire passer ?

Dans la pratique il n'y a que deux choses importantes : l'effort et le plaisir !

Lee Curt - Frontflip Lee Curt - Arm jump

--
Un petit mot sur le photographe : François CONSTANT a.k.a. fOre1, jeune photographe amateur Bordelais passionné de sports extrêmes.

Réagissez !

CSS

Blanc
Noir

Sans cadre
Avec cadre

Full Exit
Who
Top