« Glazed Magazine : Des news rafraîchissantes... »


Rencontre avec AcupAinture, bodypainteur de son état

Il acte depuis 99 dans le nord de la France, principalement autour de Dunkerque & Lille, mais aussi en Belgique, sous le blase de Bowa. Membre du crew 4MA-TDF puis, en 2008, de BAD Inc, c'est au tour d'AcupAinture de voir le jour début 2010 ! Après le graffiti et le travail sur toiles, c'est donc dans l'art éphémère du bodypaint qu'il a trouvé le souffle du renouveau et qu'il performe aujourd'hui. Entretien privilégié avec Mike.

AcupAinture - Modèle : Cam'

Quelles démarches artistiques te plaisent dans le bodypaint ? Es-tu influencé par certains styles ?

Les dimensions humaines et sociales m'ont beaucoup plu au début : des personnes venant d'horizons divers, le dialogue qui se crée pendant la séance. Le fait, aussi, que chaque session soit totalement différente de la précédente, qu'il faille sans cesse se remettre en cause. Et puis, la pression positive qui découle de cet art éphémère me motive toujours plus ! À vrai dire, je ne me soucie pas trop des autres, j'essaie de ne pas être influencé par ce que font les autres car ça reviendrait à copier, je préfère laisser évoluer mon style de lui-même.

Comment se déroule une séance de body ?

Ça démarre par une petite discussion pour faire connaissance et se mettre à l'aise. On commence par regarder les tenues que l'on va retenir. Je me fixe le plus souvent 1h de peinture (selon les projets) et ensuite on passe au shoot, puis visionnage de la séance.

Comment trouves-tu ou choisis-tu tes modèles ? Quels sont les profils ?

Pour beaucoup le bouche-à-oreille, véhiculé par les réseaux sociaux. Après, si j'ai besoin d'un modèle avec des critères bien précis, je le trouve le plus souvent dans mes connaissances.

Pas de profil en particulier, on trouve de tout ! Impossible à classifier même si les hommes sont en minorité, il y en a tout de même.

Body, activité artistique macho ?

Pour ma part, c'est tout l'inverse. Il faut un profond respect de la personne, c'est ce qui la met en confiance aussi et cela se ressent ensuite pendant le shoot. De plus, étant un homme, je ne pense pas qu'être macho dans un milieu féminin soit approprié, je suis plutôt dans une optique de valorisation de la femme.

AcupAinture - Modèle : Marion

Beaucoup d'ambiances différentes se dégagent sur les photos, avec des thèmes comme l‘innocence, le trash, les catacombes, une friche, le zen/art martial, le tribal ou encore la calligraphie … Cela dépend de l'envie du modèle, de toi ou bien des deux ?

Ce qui est primordial, c'est que ça colle avec la personne, que ça corresponde aussi à ses goûts. Ça me permet également de ne pas tourner en rond, j'essaie de cerner l'esprit recherché par le modèle donc cela dépend plutôt des deux en fait.

Comment vois-tu l'apparition de gros sites (comme shriiimp) dédiés au body ?

Je trouve positif que la discipline prenne une place à part entière, que les gens apprécient cet art et qu'on le retrouve de plus en plus dans la photographie également. Après, si je me suis éloigné peu à peu du graffiti et de ses querelles d'égo, ce n'est pas pour m'y retrouver à nouveau, même si je trouve l'idée des "contest" intéressante.

Si tu te projettes à court terme, vers quoi va évoluer le body selon toi ?

En fait, si je reviens deux ans en arrière, je n'aurais pas imaginé une telle évolution. Il est vrai que la photo reste la finalité du bodypaint. Et, en soi, faire une jolie pièce avec une photo moyenne ou ne mettant pas en valeur le paint ou le corps du modèle, n'a que très peu d'intérêt. Pour ma part, je recherche la symbiose entre ces deux éléments, c'est-à-dire que l'un ne va pas sans l'autre, que l'on ne regarde pas plus le modèle au détriment de la peinture et vice versa. On a assez vite mêlé le bodypaint au light avec HIDe et effectivement l'un des objectifs est bien de se diriger vers de la photo de qualité.

Déjà des dérives commerciales, récupération marketing ?

Pas pour le moment, même si l'on remarque quelques brides de street art, de light ou même encore de bodypaint dans certaines publicités...

Et pour la suite, des partenariats en vue ?

Oui, pas mal de nouvelles collaborations vont se mettre en place avec des personnes qui maîtrisent dans leur domaine. Cela me permettra de concéder plus de temps au bodypaint et de revenir sur des pièces plus importantes. Des projets vidéo sont en pourparlers, mais rien de concret pour le moment.

Réagissez !

CSS

Blanc
Noir

Sans cadre
Avec cadre

Full Exit
Who
Top