« Glazed Magazine : Du papier glacé pour votre écran... »


The Big LeBOWLski ! Encore un bon event made in Grenoble

Du level et du shred, c'est les mots que l'on retiendra de cette journée. Les petits jeunes de Lyon et de Marseille ont littéralement déchiré le bowl à grand coup de backside air de folie, de tentative de transfert monstrueuse pour leur âge et des envols au dessus du coping à faire pâlir Tony Hawk. Les locaux ont aussi bien représenté et le finish, pour sacrer le dude, était tout simplement sublime. Retours sur cette première édition.

The Big Lebowlski :: Petit train dans le bowl

11h du mat', arrivé sur les lieux. Après un rapide tour autour du Bowl, on se pose pépère sur le stand de nos potes du Street Golf. Ouverture de Binch, soleil qui commence à taper, la journée va être belle. Quelques kids commencent déjà à se chauffer dans l'aire de street et dans le bowl. L'organisation installe le bar et le barbec' pendant que nous tapons quelques balles de golf pour le fun.

The Big Lebowlski :: Street Golf à la cool

12h, l'ouverture officielle de l'event. Les riders commencent à arriver en masse. Les guez commencent à cuire et les "badauds" commencent à s'installer autour du bowl. Ouais je sais, ça fait beaucoup de "commencent". C'est la bière ça, j'en suis sûr, salo*e . Le temps que tout se mette en place, on en profite pour tester le parcours de street golf dans son intégralité. 5 trous un peu dispersés autour du bowl. Bon délire. Parti avec un joker d'avance, je termine bon dernier... Ça va hein ! On peut tous faire des erreurs.

The Big Lebowlski :: Rémy de Marseille en bs tail The Big Lebowlski :: Rémy de Marseille en handplant The Big Lebowlski :: Vincent de Marseille en fs k-grind

Bon, c'est pas tout ça, 14h, la première manche débute sur l'îlot central et le grand coping en face de la buvette. Je choppe mon reflex pour aller prendre deux trois tofs. Paraîtrait que nous sommes partenaire de l'event, donc va falloir ramener du contenu un peu Germaine. 50-50, five-o, crooked, transfert en blunt stall avec une putain d'amplitude, backside air, des backside tailslide et crailslide, de beaux feeble et des handplants/eggplants (posés ou pas, je sais plus), font vibrer le bowl. À l'issue de cette manche pas mal de lots sont déjà partis et trois jeunes se démarquent du lot : Rémi Waker et Vincent Matheron de Marseille, et Robin Bolian de Lyon qui nous avez déjà fait rêver au Gang Of skaters avec ses tentatives de Mac Twist.

The Big Lebowlski :: Rider inconnu The Big Lebowlski :: Seb en fs feeble The Big Lebowlski :: Robin de Lyon sur l'îlot central

Cette belle première manche se termine par une course à la saucisse. La dalle a pris le dessus sur mon estomac. Faut que je me restaure avant de clapser. Aaaah, pinaise ça fait du bien. Une bière fraîche, une clope pour digérer et je vais m'essayer au skate. Hum, après deux trois boites et des tentatives de backside noseslide ratées, j'en conclue que ce n'est pas la peine de rider aujourd'hui si je veux rentrer vivant. Je vais taper deux trois balles pour me changer les idées.

The Big Lebowlski :: Rider inconnu en tentative d'eggplant The Big Lebowlski :: Vincent de Marseille dans la grande pool The Big Lebowlski :: Vincent de Marseille en transfert sur l'îlot central

15h, deuxième manche. Cette fois ça se passe sur le rainbow (le gros curb arrondi à droite de la raquette) et dans la grosse pool. Backside air, blunt, crailslide, five-o, feeble, crooks, grosse amplitude, les riders se déchaînent. Chacun joue des coudes pour remporter une paire de shoes ou une board. Des tricks de fous. Je suis largué, les photos parleront peut-être d'elles-mêmes. Même les anciens s'y mettent. Seb Matheron envoi des gros footplant drop-in dans la pool et Chris et Seb de Valence et Larbrele casse la margelle de pool à grand coup de smith et five-O. L'action de la journée est décernée à Seb de Marseille, qui par une fourvoirie "pique" la board nue pour essayer de la dropper dans la courbe. Les juges ne savent plus où donner de la tête pour sacrer le dude.

The Big Lebowlski :: Robin de Lyon dans la grande pool The Big Lebowlski :: Robin de Lyon en crailslide dans la grande pool The Big Lebowlski :: Seb en transfert sur l'îlot central

16h, fin de la manche. Je commence à crâmer et me transformer en écrevisse ébouillanté. Pause !

16h30h, dernière manche pour la plus belle ligne. Juste wow. Tout le bowl doit être utilisé pour remporter le titre tant attendu du Duc. Ça se bataille sévère entre vieux sages et jeunôts fougueux. Un des jeunes ouvre une nouvelle ligne et tente un transfert d'un coping à l'autre autour du départ, autant vous dire que la jeunesse fut bien créative ce jour-là. Fallait être là pour s'en mettre plein les mirettes. Du jamais vu à Crolles.

The Big Lebowlski :: Rider local tente le transfert au dessus de la raquette

17h, on n'arrive toujours pas à nommer le Duc du bowl et départager Vincent de Marseille et Robin de Lyon. Ça s'envoie à gros coups de backside 360 au dessus du spine central. Les riders en profitent même pour shreder le tableau des scores.

The Big Lebowlski :: Vincent de Marseille en bs 360

The Big Lebowlski :: Ça shred dur ! The Big Lebowlski :: Ça shred dur ! The Big Lebowlski :: Ça shred dur ! The Big Lebowlski :: Ça shred dur !

Sur un gros tricks suivi d'une belle boite, Vincent est décerné Duc du Bowl. Largement mérité. Avec toute l'innocence de la jeunesse, il débouche sa première bouteille de champagne et boit à la teille comme un grand.

The Big Lebowlski :: Le Duc boit son champ'

Réagissez !

CSS

Blanc
Noir

Sans cadre
Avec cadre

Full Exit
Who
Top